Bypass sleeve

Sleeve bypass

Sleeve bypass, ce qu’il faut savoir avant de s’engager dans votre parcours de soin. Quelle alimentation adopter après votre opération? A quoi pouvez-vous vous attendre? Je vous éclaire sur le sujet dans cet article.

Sleeve bypass, pour qui? Pourquoi?

La sleeve et le bypass permettent d'améliorer la santé des personnes souffrant d'obésité

Dans l’esprit général la sleeve ou le bypass sont des méthodes chirurgicales de traitement de l’obésité avec pour objectif final la perte de poids. D’ailleurs si vous avez déjà eu recours à ce type de chirurgie, on vous a certainement demandé, si vous aviez déjà tenté de perdre du poids par le biais d’une alimentation équilibrée. Car en effet, pour pouvoir prétendre à une sleeve ou un bypass, il faut pouvoir justifier d’un échec de la perte de poids malgré de bonnes recommandations nutritionnelles et une activité physique régulière.

Nous sommes donc face à des techniques qui permettent en dernier recours le traitement de l’obésité là où toutes les autres prises en charge ont pu échouer. Cependant, ce n’est pas le poids qui est visé. Mais les problèmes de santé qui sont apparus avec l’installation du surpoids. En d’autres termes, la sleeve ou le bypass ne sont pas des chirurgies de première intention pour faire maigrir.

Mais une chirurgie pour traiter des problèmes de santé liés au surpoids. C’est pourquoi les personnes éligibles doivent avoir un IMC supérieur à 40. Ou bien un IMC supérieur à 35 avec ce que l’on appelle au moins une comorbidité (diabète, hypertension, problème ostéo-articulaire…). Si vous le souhaitez, calculez votre IMC et apprenez-en  plus sur cet indicateur et votre résultat.

Sleeve bypass, ce qu’on devrait vous dire

le bypass ou la sleeve peuvent altérer la qualité de vie il est nécessaire de s'informer sur l'impact de votre futur alimentation

Vous êtes plein d’espoir. Souvent inquiet(e) aussi. C’est un peu comme l’opération de la dernière chance qui se présente à vous. Mais après avoir suivi beaucoup de patients je peux vous dire que ce n’est pas si simple. Et qu’au delà de votre souhait profond de perdre du poids, vous devez prendre conscience de certaines choses pour vous préparer au mieux à l’opération qui vous attend.

L’alimentation au coeur de votre opération

Il est vrai que la taille de votre estomac va être réduite. Il est vrai aussi, pour le bypass, que le fonctionnement de votre tube digestif ne sera plus le même. Avec pour conséquence une diminution de vos apports caloriques. Vous allez manger moins. Mais l’alimentation ce n’est pas qu’un certain nombre de calories que l’on avale chaque jour. C’est aussi le seul moyen d’apporter à votre corps l’énergie, les nutriments, les vitamines et les minéraux dont il a besoin pour pouvoir fonctionner. Il existe donc un  risque de carence. A la fois par diminution des apports puisque vous mangez beaucoup moins dans le cas de la sleeve. Mais aussi par diminution d’absorption des nutriments dans le cas du bypass. Et clairement, je vous le dis, après votre opération personne ne quantifiera ce que vous mangez et ne calculera si vous présentez un risque de développer une carence nutritionnelle.

Je vous encourage donc en cas de fatigue chronique, de secheresse de la peau, d’essouflement, de douleurs articulaires, de trouble du sommeil à vous orienter vers votre médecin pour effectuer un bilan.

 

 

l'alimentation équilibrée doit être adopter après une chirurgie de l'obésité

Alimentation équilibrée

Pour éviter de voir apparaitre une carence nutritionnelle ou une reprise de poids quelques années après votre sleeve ou votre bypass il vous faudra adopter une alimentation équilibrée.

Ce qui revient à manger de tous les aliments indispensables à votre corps en adaptant les quantités. Et cela s’apprend. On est bien d’accord que le surpoids ne trouve pas son origine uniquement dans une « mauvaise » hygiène de vie. Mais très souvent les patients que j’ai pu rencontrer n’avaient pas les bonnes connaissances en alimentation. La faute revient généralement aux nombreux régimes qu’ils ont pu faire par le passé. Ou aux conseils trouvés un peu partout sur le net issus de sources non fiables. Il y a donc un réel besoin, dans la grande majorité des cas, de mettre en place une véritable éducation nutritionnelle pour que votre opération ait les plus grandes chances de réussite. Pourtant, vous ne verrez votre diététicienne que trois fois avant opération. Et sur ces trois rendez-vous, très peu de temps sera accordé à vous et votre équilibre alimentaire.

Là aussi j’ai un conseil à vous donner. Prenez le temps d’apprendre ou de réapprendre ce qu’est une alimentation équilibrée. Vous aurez besoin de conseils et d’un accompagnement pour pouvoir la mettre en place dans votre quotidien et surtout sur le long terme.  Orientez-vous vers une diététicienne de votre région en plus de votre suivi classique. Je sais que cela peut représenter un coût financier mais on parle là de votre santé. De plus, votre mutuelle pourra certainement prendre en charge une partie des consultations.

Sleeve bypass et comportement alimentaire

La sleeve ou le bypass ne traite pas des troubles du comportement alimentaire

Autre cause fréquente de reprise du poids après opération ou de dégradation de la qualité de vie : les comportements alimentaires. Les rendez-vous avec votre diététicienne peuvent générer du stress, de l’anxiété. Nous, professionnels, en avons conscience. Il peut y avoir de la culpabilité, de la honte car il arrive que quelque chose ne va pas avec votre alimentation. Et vous le savez.

Mais il y a cette crainte du jugement. Cette peur de vous voir refuser une opération dans laquelle vous mettez tant d’espoir. Il y a aussi, parfois, un certain déni. J’ai souvent entendu « je mange trop vite mais je pourrais plus après ma sleeve sinon je serai malade ». « je mange trop en quantité, je le sais, mais bon après mon bypass ça ne sera plus possible ». C’est vrai. Cela ne sera plus possible mais ce qui est possible c’est que vous le fassiez quand même.

L’idée que, de toute manière, avec la future taille de votre estomac vous ne pourrez plus commettre d’erreurs de comportement alimentaire est une idée fausse. Et il me paraît très important de vous alerter à  ce sujet.

 

Si vous avez pour habitude de manger trop vite, de ne pas suffisemment mastiquer, cette habitude ne partira pas avec l’opération. Vous pourriez souffrir, par la suite, de désagréments comme des ballonements, des reflux gastriques, des nausées voire des vomissements.

Si vous mangez régulièrement dans la journée des aliments sucrés, que vous grignotez quotidiennement, cela non plus ne s’arrêtera pas. Vous risquerez alors des dumpings syndromes et une sensation de fatigue chronique.

Si vous avez une tendance aux pulsions alimentaires ou aux accès hyperphagiques c’est la même chose.

Ce qu’il faut retenir c’est que tous ces troubles font certainement partie des causes de votre surpoids. Et que ce soit la sleeve ou le bypass, ils ne seront pas traités par un acte chirurgical. Ils resteront présents avec le risque de revenir en force après votre opération. Causant parfois des désagréments réduisant la qualité de vie ou pire une reprise du poids perdu. Les échecs dans le cadre de la chirurgie de l’obésité sont réels et on en parle peu.

 

Sleeve bypass, quand le corps s’adapte

le métabolisme s'adapte avec le temps et il n'est pas rare de reprendre du poids après une sleeve ou un bypass

L’adaptation métabolique. Je ne pense pas qu’on vous en ait parlé. C’est le même principe que pour les régimes. Votre corps s’adapte. Il a cette capacité d’adaptation qu’il tient de son besoin de survie. Après une sleeve ou un bypass, la diminution drastique de vos apports caloriques enclenche forcément une perte de poids. Mais après, que se passe t-il?

Et bien, au fil du temps, le métabolisme ralenti. Comme pour un régime. Votre corps va adapter sa dépense énergétique. Ce qui explique que dans certains cas la perte de poids stagne plus vite que prévu ou qu’une reprise de poids s’installe. Si entre temps vous n’avez pas adopté une alimentation équilibrée. Que vous n’avez pas prêté attention à vos carences nutritionnelles. Et que vous n’avez pas mis en place une activité physique régulière, vous risquez de stocker à nouveau et de reprendre du poids. Et ce phénomène est courant. Combien de personnes après avoir eu recours à une sleeve se retrouvent dans un nouveau parcours de soin mais cette fois pour un bypass?

Bien entendu, hormis l’alimentation et l’hygiène de vie en général, il revient d’identifier toute cause de surpoids et de la traiter dans la mesure du possible avant l’opération. Il revient aussi d’être honnête et d’avertir que certaines causes (traitement, pathologie, génétique) ne peuvent se résoudre par une sleeve et un bypass. Qu’en plus de l’opération il y aura la nécessité d’une hygiène de vie rigoureuse et d’un besoin d’accompagnement sur le très long terme.

Derniers conseils de votre diététicienne

Je n’ai pas pour intention de vous décourager. La sleeve et le bypass peuvent sauver des vies. Mais simplement de vous faire prendre conscience que vous avez un rôle important dans la réussite de votre opération. N’hésitez pas à vous entourer de tous les professionnels formés à ce type de prise en charge et à mettre toutes les chances de votre côté.

Enfin, bien que la France ne compte pas le plus grand nombre de personnes atteintes d’obésité, nous sommes bien placés sur le podium de la chirurgie bariatrique.

Cela revient à dire que nous pratiquons beaucoup plus d’interventions que les pays voisins où l’obésité est une maladie plus répandue. On pourrait se demander pourquoi? Est-ce dû au regard et aux éxigences de notre société? Est-ce dû à un manque dans les possibilités de prise en charge nutritionnelle?

Ne devrions nous pas mettre l’accent sur l’acceptation de soi et arrêter de faire croire que tout le monde peut perdre du poids jusqu’à entrer dans un moule qui n’est pas le sien?

Céline Mainero
Diététicienne nutritionniste

Spécialisée dans la perte de poids
et l’education nutritionnelle

Bagnols sur Cèze et alentours
Coaching à domicile et en ligne

Articles et live pour vous conseiller et vous aider dans votre perte de poids sur la page Facebook Cmadiet.

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Ce cookie stocke l'autorisation d'utilisation de cookies pour le domaine actuel par l'utilisateur.

gdpr

Préférences

Ce cookie contient un ID unique permettant à Google d'enregistrer vos préférences et d'autres informations, notamment votre langue préférée (par exemple, le français), le nombre de résultats de recherche à afficher par page (par exemple, 10 ou 20) et l'état souhaité pour le filtre SafeSearch de Google (activé ou désactivé).

NID

Analytics

Ces cookies sont utilisés par Google Analytics pour mesurer l'audience du site Internet.

_ga, _gat, -gid